Noël en station !

Pourquoi on a tout bon à passer Noël en station ?

Vous hésitez à filer à la montagne pour Noël ? Ou cherchez à vous déculpabilisez d'avoir réservé votre séjour ? Tour d'horizon des meilleures raisons de passer le 25 décembre en station.

1. On est plus crédible auprès des enfants

Annoncer avec aplomb à sa progéniture que le Père-Noël arrive avec son traîneau et ses rennes, se faufilant par la cheminée pour venir déposer les cadeaux au pied du sapin quand on habite au 12e étage d'un immeuble de 30 en plein Paris, est-ce vraiment crédible ? L'histoire aura bien plus de magie si les enfants imaginent l'homme en rouge dévaler les pistes pour poser sa hotte devant le chalet non ?

 

2. On trouve une parade au traditionnel repas de famille de belle-maman

Ras-le bol de la dinde de Noël de la belle-mère, des discussions interminables sur le niveau de la Ligue 1 ou  des débats politiques stériles qui terminent souvent par une poignée de mains glaciale à la fin du repas, l'estomac aussi contrarié que l'humeur. Dorénavant le 25 décembre, vous ouvrirez vos cadeaux de Noël avec le mont Blanc en toile de fond. Dans une ambiance apaisante, et dépaysante. Le pied non ? 

3. On dépense illico sur les pistes les milliers de calories ingérées 

Epargnés des repas de famille, vous n'allez pas pour autant vous contenter d'une boîte de raviolis le soir du Réveillon de Noël. A la montagne, aussi, vous mettrez les petits plats dans les grands ou vous attaquerez à un repas typique gargantuesque. Mais au moins, cette fois-ci, vous ne terminerez pas les fêtes avec 4 kilos en plus sur la balance. Merci au 7 heures de ski quotidien qui auront -presque- annulé tous vos excès. 

4. On se fait offrir notre équipement de ski

Depuis plusieurs années déjà, vous suggérez au Père-Noël l'idée de déposer sous le sapin une nouvelle paire de skis ou un nouveau pantalon pour remplacer vos équipements en passe de devenir collector. Avec une mise en pratique dans la foulée, le gentil barbu au pompon rouge sera peut-être plus sensible à votre requête. Seul problème, les spatules, même emballés avec le plus beau papier cadeau du monde, risquent ne seront pas discrètes à transporter lors du voyage aller.  

5. Les moniteurs et commerçants sont encore tous frais !

Imaginez-les le 10 avril, lessivés après 4 mois de travail intense... Voilà près de 20 semaines qu'ils enchaînent les cadences infernales, 10 heures de travail, 6 jours sur 7 et qu'ils se décarcassent pour répondre à nos moindres caprices et exigences ! Avantage pendant les vacances de Noël : tous les pros du tourisme sont encore frais, motivés et passionnés comme au premier jour.  

 Crédit photo G.Place - OT Les Gets